Le Haras national d'Hennebont, musée historique du cheval en Bretagne

28/02/2019 :

Profitez de votre séjour en camping dans le Morbihan pour visiter le Haras national d'Hennebont et découvrir la belle et longue histoire qui unit l'homme et le cheval. Au programme : visite des coulisses du haras, spectacles équestres, expositions, démonstrations, artisanat équestre, balades à poney et animations pour toute la famille...

Le Haras national d'Hennebont

Un lieu historique et prestigieux dédié au cheval depuis 1857

Situé dans l'enclos de l'abbaye de la Joie, une ancienne abbaye cistercienne du XIIIe siècle, le Haras d'Hennebont est le deuxième haras le plus visité de France après celui du Pin dans l'Orne. Au-delà de l'institution historique qu'il représente, le Haras national d'Hennebont est devenu au fil du temps un lieu de création artistique et de convergence culturelle de toutes les pratiques équestres : instruction, concours, spectacles, artisanat, reproduction...

Découvrez les coulisses d'un Haras national

En compagnie d'un guide-animateur qui vous dévoilera tous les secrets du Haras, votre visite vous mènera des écuries nationales à la sellerie d'honneur en passant par la cour de la forge et le laboratoire de reproduction. Vous y croiserez l'artisan sellier qui s'occupe de la confection et la rénovation de selles, le forgeron-coutelier qui fabrique des pièces uniques ou encore le bourrelier, spécialiste des pièces d'attelage des chevaux. Des métiers et des savoir-faire ancestraux qui perdurent ici depuis plus de 160 ans !

Un spectacle équestre où artistes et chevaux se partagent la scène

Vous aurez le grand privilège de visiter les coulisses de la création d'un spectacle équestre, de rencontrer les artistes et d'assister à la préparation des chevaux avant spectacle. Car le point d'orgue de la visite est sans aucun doute le spectacle équestre, différent à chaque saison, que vous propose le Haras. Un show équin teinté de magie, d'émotions et de poésie qui réunit sur la piste chevaux, artistes cavaliers, acrobate-voltigeur et musiciens.

Le cheval, la guerre et le rôle du Haras d'Hennebont

C'est sous l'impulsion de Colbert, premier contrôleur général des finances de Louis XIV, que les Haras nationaux voient le jour en France en 1665. Il s'agissait à l'époque de fournir à l'armée royale des chevaux adaptés aux champs de bataille. Si les chevaux de trait français n'avaient rien à envier aux races britanniques, il en est autrement des chevaux de selle militaires français dont la réputation laisse à désirer au combat. De plus, l'importation de chevaux de guerre coûte très cher à la couronne royale et le manque d'équidés performants oblige parfois à utiliser n'importe quel type de race. Lors de sa création en 1857, sous le Second Empire, le Haras national d'Hennebont a donc pour mission la sélection et la reproduction de chevaux de guerre de différentes races. Dans le même temps, il devient la capitale de l'élevage du cheval de trait "breton".
Après la Première Guerre mondiale, le cheval est de moins en moins utilisé par l'armée. Le Haras d'Hennebont se voit dans l'obligation de diversifier ses activités autour des chevaux de sport et de loisirs, mais aussi la création de spectacles équestres. Devenu un lieu de résidence pour de nombreux artistes et leurs chevaux et une scène équestre incontournable en Bretagne, le Haras national d'Hennebont a su traverser les époques et se trouver une nouvelle vocation tout en conservant le témoignage de son histoire.

PRATIQUE

  • Adresse : Rue Victor Hugo, 56700 Hennebont (à 30 minutes du camping)
  • Date ouverture : d'avril à janvier
  • Tarifs (spectacle + exposition + visite et animations) : 12 € / Adultes, 9 € / enfant de 7 à 17 ans, 3 € / enfants de 3 à 6 ans
  • Site web : www.haras-hennebont.fr

photo : © y.zedda

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
  • Twitter
  • Facebook
  • Google +
  • Linkedin
  • Pinterest
  • Email